Sanctuaire Sainte-Marguerite-d’Youville

C’est ici que repose la célèbre Marguerite d’Youville, fondatrice des Sœurs Grises et première sainte canadienne. C’est ici aussi que vous trouverez de nombreux objets d’art à sa mémoire – dont un tableau miraculeux! L’église regorge également d’objets très anciens, dont une cloche datant de… 1630. Venez admirer ce lieu de culte rempli de trésors qui ont traversé le temps.

Église Sainte-Famille

Elle se tient fière et impressionnante sur un terrain donné par le fondateur de Boucherville lui-même. Elle a survécu aux siècles et même à un incendie. Et elle se raconte aujourd’hui à travers ses nombreux joyaux remarquablement bien préservés et ses détails architecturaux saisissants, dont sa voûte et sa crypte.

Bienvenue à l’église Sainte-Famille de Boucherville. Un sanctuaire qui n’attend que de se révéler… et vous impressionner.

Centre Marie-Rose

Une femme dévouée, un lieu nommé à sa mémoire : le Centre Marie-Rose propose un fascinant voyage dans le temps où bâtiments anciens se conjuguent à moult artefacts empreints d’histoire. Décédée en 1849 et béatifiée en 1982, mère Marie-Rose Durocher demeure bien présente entre les murs de ce site patrimonial situé à proximité de la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue. Une visite à vivre, un passé à revivre.

Cocathédrale
Saint-Antoine-de-Padoue

Ses fondations sont enracinées dans la fondation même de Longueuil. Troisième église en ce lieu depuis 1697, elle domine le ciel de la ville depuis 1887 avec son dôme de style néobyzantin. La cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue promet une visite aussi enrichissante que fascinante, avec sa chapelle consacrée à Marie-Rose, son musée, sa crypte et ses innombrables anecdotes ancrées dans l’histoire la plus ancienne de la Rive-Sud. Un arrêt à ne pas manquer.

Sanctuaire de La Nativité-de-la-Sainte-Vierge

Un ancien charnier. Une cloche datant de 1767. Des bancs à la fonction particulière. C’est ici, au sanctuaire de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge que vous trouverez ces intrigants vestiges du passé et bien d’autres œuvres remarquablement bien conservées – et prêtes, à leur façon, à raconter leur histoire. Explorer ce monument patrimonial, c’est plonger au cœur de l’histoire de La Prairie et en émerger enrichi.

Sanctuaire Sainte-Kateri Tekakwitha

Ce sanctuaire situé dans le territoire mohawk de Kahnawake, dans la mission Saint-François-Xavier (1720), est consacré à Sainte Kateri Tekakwitha, la première Autochtone d’Amérique du Nord à être canonisée, le 12 octobre 2012. C’est là qu’on trouve sa tombe et où, le 17 avril, sa fête est célébrée.

Manoir d’Youville

La fondatrice des Sœurs de la Charité (Sœurs Grises de Montréal), Marguerite d’Youville s’en est servi pour cultiver les terres très productives pour nourrir les malades. Le site du manoir d’Youville est situé sur l’île Saint-Bernard, ancienne seigneurie de Châteauguay. Haut lieu d’histoire, notamment avec la présence de l’un des plus vieux moulins d’Amérique du Nord (1686), le site profite d’un décor enchanteur en bordure de la rivière Châteauguay et du lac Saint-Louis jumelé à un refuge faunique.