Skip to main content

SANCTUAIRE DE SAINTE KATERI TEKAKWITHA

KATERI TEKAKWITHA, LE «LYS DES MOHAWKS»

Première femme autochtone élevée au rang de sainteté, Kateri Tekakwitha voit le jour en 1656 sur les rives de la rivière Mohawk dans l’État de New York. À l’âge de quatre ans, une épidémie de petite vérole emporte toute sa famille et la laisse avec une vue affaiblie et un visage grêlé. Kateri est alors élevée par sa tante et son oncle, qui est chef Mohawk.

Après l’épidémie, sa communauté se déplace de l’autre côté de la rivière soit à Caughnawaga où elle rencontre des missionnaires jésuites. Elle souffre beaucoup de la persécution que lui fait subir sa famille et les membres des tribus qui sont contre la christianisation des Amérindiens. En 1676, elle est baptisée sous le nom de «Catherine» ou «Kateri» en Mohawk. L’année suivante, craignant pour sa sécurité, elle s’enfuit à la Mission Saint-Francois-Xavier de La Prairie grâce à l’aide de missionnaires jésuites qui l’y envoient avec une note parlant de sa grande dévotion à Dieu et l’identifiant comme «La Précieuse Kateri Tekakwitha». L’église de la mission devient presque sa demeure. Âme très pieuse, elle prie et jeûne pour que son peuple accueille la Bonne Nouvelle. Elle rend l’âme trois ans plus tard en 1680 à l’âge de vingt-quatre ans. En moins d’un quart d’heure, son visage devint d’une éclatante beauté. Grâce à son intercession, partout à travers la Nouvelle-France, Amérindiens et Colons obtiennent dès lors des faveurs du Ciel et même des miracles.

À DÉCOUVRIR

L’église et le tombeau de Kateri.

Le musée où sont exposés d’anciens vases sacrés, livres de prières, manuscrits et objets ethniques autochtones.

Le presbytère datant de 1720.

Des toiles dont celles données par Charles X de France.

Des statues de bois, dont l’une de l’Enfant Jésus datant la fin du 17e siècle.

ADRESSE

1 River Road, Kahnawake, QC  J0L 1B0
450 632-6030

POUR INFORMATION OU RÉSERVATION

Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie
450 651-8104, poste 0
Close Menu

Les lignes et couleurs forment une image moderne à laquelle l’eau confère un caractère dynamique et vivant. La croix s’intègre aux flots au même titre que les sanctuaires sont partie intégrante des rives du Saint-Laurent.
La croix, solide, identifie les sanctuaires et rappelle les premières croix de bois plantées en Amérique, témoins d’une histoire qui continue de s’écrire.
Les flots entourent la croix d’une façon telle qu’ils la rendent lumineuse et dominante tout en symbolisant le caractère spirituel des lieux.
Retourner à l'accueil

The lines and colours create a modern image, with water adding a dynamic and lively quality. The cross is integrated with the waves, just as the sanctuaries are integral to the shores of the St. Lawrence.
The solid cross represents the sanctuaries, bringing to mind the first wooden crosses carried to America, and bearing witness to an ongoing history.
The waves surround the cross, making it luminous and dominant, a combination that symbolizes the spiritual aspect of these places.

Back to home

Las líneas y los colores forman una imagen moderna a la que el agua le confiere un carácter dinámico y vivo. La cruz se integra al río de la misma manera que los santuarios forman parte de las orillas del Saint-Laurent.
La cruz, sólida, se identifica con los santuarios y nos recuerda las primeras cruces de madera plantadas en América, testigos de una historia que se sigue escribiendo.
El agua rodea la cruz de tal manera que la vuelve luminosa y dominante al mismo tiempo que simboliza el carácter espiritual del lugar.
Página principal